mardi 18 octobre 2016

Walt Disney, il y a dix ans!

Il y a dix ans, quelques jours avant l’Halloween, donc fin octobre, j’étais à Walt Disney, une des premières grandes sorties de mon Pruneau, ce véhicule récréatif dont je n’aimais pas la couleur ni la forme, mais que j’ai adoré pour ce qu’il m’a permis de voir, de vivre. 

Ce matin, un caravanier me rappelait ce voyage et voulait voir mes photos. Oups, photos disparues sur mon site de voyage. Sans doute bien d’autres liens obsolètes (avant les noms de domaines, vous rappelez-vous les geocities.com, les 5 Mo gratuits de Sympatico?). À cette époque (dix ans en technologie équivalent bien à trente ans de vie), j’utilisais Picasa. Bien occupée à vivre un bel été, je n’ai pas vu passer l’avis disant que Picasa-album-web fermait en mai 2016. Archives paraît-il dans Google-photos. Sauf qu’entre-temps, toujours technologie oblige, mon courriel de xittel n’est plus fonctionnel et je m’embrouille dans mes comptes Google. Bref, plus de photos. Rien ne se perd, paraît-il, sur ce web universel, sauf que je ne retrouve rien. Heureusement, j’ai mis en pratique ce que je n’ai jamais cessé de dire à tout le monde : tes photos d’abord sauvegardées chez vous. Sur disque dur, CD, clé USB, qu’importe, mais en ta possession, pas dans les nuages. 

Fouille intensive, je finis par trouver. Pas le texte, pas les légendes, mais au moins les photos. 

Pendant le tri et le redimensionnement, je m’attarde à revivre ces beaux moments. Dix ans! physiquement, je n’ai pas trop changé. De lunettes, de couleur de cheveux, mais le reste, assez semblable. Comme je pense descendre dans le sud bientôt, peut-être pourrais-je y retourner, à ce Walt Disney enchanteur, qui représente les vacances, le plaisir, l’oubli, le laisser-aller? 

J’aimerais bien. 
Femme de devoir, je travaillerai plutôt mon manuscrit. Mais je me suis fait plaisir, le temps d’un après-midi venteux et pluvieux. Voici donc un album sans paroles d’une semaine en octobre 2006.

Lien vers le site de mes voyages>>>
Si vous voyez d'autres liens inactifs, n'hésitez pas à me les mentionner.

3 commentaires:

  1. Hé oui, le cloud, c'est ben beau, mais... c'est toujours risqué de tout perdre.

    Cela étant dit, j'pense que je vais aller faire un back-up de mon blogue!!!!! O.o

    RépondreEffacer
  2. La sauvegarde du blogue, via Blogger, à ce que j'ai compris n'est que la sauvegarde du modèle.
    Si un jour Blogger ferme ses portes (ce qui me surprendrait étant donné que c'est Google, mais sait-on jamais), je crois bien que nous retrouverons peut-être nos photos dans Google photos, mais les textes???

    Je garde textes et photos sur mes disques durs mobiles, mais séparément.
    J'ai déjà demandé si je migrais vers Wordpress... on m'a dit que c'était possible, mais huit ans de textes et photos à déplacer, ça ne coûterait pas que 100$.

    On peut toujours sauvegarder en pdf. Un jour de pluie, c'est peut-être une bonne idée!

    RépondreEffacer
  3. Il y avait (il y a encore) HTTTrack, mais rendu trop compliqué pour moi, à cause de la sécurité.

    RépondreEffacer