jeudi 11 décembre 2014

Ce sera Christian Quesnel



J’aime tellement ce qu’il fait. Loin de l’hyperréalisme, mais quand même quelques éléments bien figuratifs, ses illustrations aux couleurs parfois vives, parfois pastel suggèrent plus qu’elles n’imposent une idée. Son originalité vient peut-être du fait qu’il n’est d’aucun mouvement ou école de pensée. Il a créé son propre style. Je l’ai connu par son livre Cœur d’argile, mais je crois que son dernier, Ludwig, est en train de faire le tour de la province et du nord des États-Unis. La maison d’édition au nom enchanteur de Neige-Galerie, qu’il a créée avec quelques auteurs de l’Outaouais a déjà publié plusieurs titres. 

Je lui ai donc demandé de faire la couverture de mon prochain roman, Les têtes bouclées. Je l’ai rencontré à son studio. Je lui ai présenté Les têtes rousses paru en 2011 et ce cahier bleu que ma grand-tante religieuse a tenu dans les années 1920-1940, qui  me sert d'inspiration pour cette série. Il aurait bien voulu en trouver un semblable dans la maison où il habite depuis quelques années. Un cahier qui recèle des trésors d’histoires, de photos, de tableaux généalogiques, de cartes mortuaires, de chiffres, de numéros de lots dans les cimetières, d’adresses. Je lui ai donné quelques détails des personnages à quoi ils ressemblent, où ils ont vécu. C'est tout, je le laisse aller, j'ai confiance.

Il a dit oui. Je sais que ce sera beau.

Ce sera donc Christian Quesnel.

Vous pouvez en savoir plus sur lui:

Les illustrations sont évidemment de Christian Quesnel

3 commentaires:

  1. Ah un beau livre, malgré mon inscription à la grande biblio, ça demeure une joie que je me permet encore que d'acheter un livre, surtout si la couverture m'appelle,retient mon regard...laisser trainer un beau livre dans la maison, même après l'avoir lu, quelle belle décoration!

    André alias le beau-frère

    RépondreEffacer
  2. Ça traine chez nous, il n'y a pas une pièce où il n'y en a pas: des empruntés, des achetés, des déjà lus...

    RépondreEffacer
  3. j'ai hate de lire ce nouveau livre, mais il faut attendre les voyages pour les avoir car en France , ce n'est guère facile ! Les livres il y en a partout chez moi.Dans quelques semaines , nous aurons le salon du livre à Paris : de grands éditeurs mais aussi plein de petits éditeurs qui permettent de découvrir des trésors. Et avec mes élèves de 9 ans j'organise un "café littéraire" , car partager une lecture, lire aux copains la phrase rigolote , triste, ou qui fait peur : les enfants adorent.
    Au plaisir de vous lire
    Nadine

    RépondreEffacer