mardi 9 janvier 2018

La fois où j'ai passé les Fêtes dans le sud (2)

Le jeudi 16 novembre, le soleil nous accompagne sur les routes 81, 66, 17, 95.
Coucher au Walmart de Roanoke Rapids, près de la I-95.
Le lendemain sortie au FlyingJ de Latta-Dillion 38-501-544.
J’ai tant aimé les cafés des Flying J-Pilot. Moins maintenant, je les trouve trop gras. Et le lait 2%, ils ne connaissent pas. Et les petits formats, ils ne connaissent pas.

Arrivée au Pirateland de Myrtle Beach.  140,77$CAN pour trois nuitées.
140$ pour trois nuitées. Entre 17 et 20 degrés C. Je passerai bien mon hiver à cette température. Marcher sur la plage, quand le sable est durci par les marées. Admirer les levers de soleil, rosacés. Être dehors du matin au soir. Lancer mes peines aux vagues moins courroucées que moi. Attendre que la joie revienne avec le reflux. Elle revient toujours.



Ils sont là.
Comme chaque fois.
Peu importe le mois.
Moins nombreux qu’au Huntington state park, mais tout de même.
Ils se sont approchés, apprivoisés, croyant sans doute que j’allais leur jeter quelque nourriture. Comme un pêcheur au lever de soleil.
J’ai interprété leur verve comme un salut.
Un « bonjour te revoilà ».
Je les ai vus picorer, les ai entendus se chamailler.
Mon cœur a bondi de contentement, comme s’il retrouvait de vieux copains.
Les voir, les entendre. Encore. Dix fois,vingt fois que j'y viens.
Pour me croire en été.
Ils sont là au bord de la vague, au bord de la chaleur.
Les ibis, les chevaliers, les aigrettes, les canards, les mouettes, les outardes.

5 commentaires:

  1. Qu'elles sont belles tes photos!!! Et ton texte, bien sûr! Moi aussi, je passerais bien l'hiver à cette température!

    RépondreEffacer
  2. Ne me dis pas que vous étiez au Pirateland en même temps que nous! Nous étions à trois sites de l'océan dans la toute dernière rangée à gauche. Jolies photos qui confèrent une dimension plus intimiste à ce gigantesque camping.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Dans les 600? j'étais au 823, les 17-18-19 novembre. J'ai dû passer devant ton VR une ou deux fois en vélo. Pour aller photographier les outardes dans le petit marais d'à côté. C'aurait été plus facile que tu reconnaisses notre Roadtrek que moi ta caravane! Un jour, qui sait.

      Effacer
    2. Nous étions au 604. Notre caravane est facile à reconnaître car il n'y en a pas beaucoup de cette marque. C'est une Grand Design Reflection. Quel dommage, j'aurais bien aimé discuter un coup autour d'un verre de vin! Un jour peut-être...

      Effacer
  3. J'aime le côté philosophique et poétique de ce voyage dans le sud.

    RépondreEffacer