vendredi 26 août 2016

Après le Bella Desgagnés encore la mer

Après une semaine qui nous a paru le double tellement nos sens (note de 200% pour la vue, et 200% pour le goûter) ont été flattés, nous n'avions aucune intention de rentrer dans le train-train quotidien. À défaut d'avoir encore un service de trois repas gastronomiques par jour, nous avons goûté à la mer en faisant un tour rapide de la Gaspésie, au pays de l'épilobe aux teintes rosacées. Ce n'était ni la première ni la dernière fois. Se lasse-t-on de la mer, des vagues parfois paresseuses, parfois furieuses, de l'odeur du varech, de la brume matinale, des oiseaux et des mammifères marins? Pas moi qui vis entre forêt et champs.

6 commentaires:

  1. ''Se lasse-t-on de la mer, des vagues parfois paresseuses, parfois furieuses, de l'odeur du varech, de la brume matinale, des oiseaux et des mammifères marins? Pas moi qui vit entre forêt et champs.''

    Que c'est beau ce que tu écris et moi non plus je ne m'en lasserais jamais.

    Quel beau voyage que tu nous décris-là, (sur le Bella Desgagnés et à travers l'air marin de Ste-Flavie). Ça donne tellement envie d'y retourner encore et encore vers ma chère Gaspésie.

    RépondreEffacer
  2. Un jour prochain, j'aimerais bien les publier sur une autre plateforme afin d'avoir de plus grandes photos.
    J'ai essayé Flickr: bon pour les photos mais pas fameux pour les légendes.
    Peut-être Tylio? Mais un peu trop réseau social à mon goût.
    Wordpress, mais faudrait que je m'y mette...

    RépondreEffacer
  3. Hé,hé nous nous sommes presque croisé.Nous étions au Capitaine Homard le 21 août en route pour le parc national de la Gaspésie. Bientôt un billet à paraître. Superbe les photos

    RépondreEffacer
  4. Réjean: nous y étions le 7 veille du départ sur le Bella, et le 15 au retour, mais le 21, nous couchions chez la personne qui a hébergé nos vélos d'abord et ensuite nos valises.

    RépondreEffacer