mercredi 20 janvier 2010

Forum versus blogue

Entre une et vingt minutes : les courriels d’abord, réponses s’il y a lieu.
Entre cinq et trente minutes : les blogues que je suis, commentaires s’ils m’allument
Entre deux et dix minutes : Facebook, le mien et celui de l’artiste, un commentaire à l’occasion, très rare
Et finalement, je me garde ma cerise sur le gâteau : le forum de la FQCC
Pourquoi en dernier, parce que facilement plus d’une heure.
Conclusion : j’aime mieux le camping que l’écriture ou la lecture? Non, faux.


Après plus de deux ans d’assiduité sur ce forum, un peu plus d’un an de bloguisme (j’aime bien le mot, il m’est venu naturellement mais probablement parce qu’on commence à le voir-lire, entre autre ici) et quelques mois de Facebooking (bon celui-là, il dérive de « scrapbooking » qu’est-ce que j’ai ce matin à inventer des nouveaux mots?), je viens de faire une découverte. Un éclair de lucidité. Pourquoi je m’incruste dans ce forum plutôt qu’ailleurs ou plus longtemps en tout cas qu’ailleurs? C’est la formule. Tous les sujets sont là, reliés au camping certes, mais nombreux, variés, certains techniques. Une partie sous l’auvent où on peut se laisser aller. Des nouveaux membres s’ajoutent chaque jour, l’administrateur n’a pas à intervenir très souvent, pas de modérateurs, on est tous gentils et respectueux, disons à 90% et pour le 10%, on s’arrange entre nous comme des adultes, on s’écrit des courriels privés pour tenter de ramener les blessés. Une belle gang, quoi.
On y écrit plus longuement que sur Facebook, mais moins que sur les blogues. Texte moins travaillé bien sûr, je n’écris pas avant dans Word avant d’ajouter mon message. On a plus d’interactions que sur les blogues.

Vraie conclusion donc : s’il y avait un forum d’auteurs québécois professionnels, de la relève ou en herbe, de toutes tendances et de tout azimut, j’en serais, c’est certain. Et y retrouvant probablement plusieurs blogueurs, qui sait si je bloguerais encore.

En attendant, je continue ici. Parfois plus de trente minutes, c'est selon.

12 commentaires:

  1. Ouf, ce serait trop dommage d'avoir découvert ton blogue pour constater que tu es déjà parti. Je reste un peu, partir à la recherche des conseils de lecture et jouer à la curieuse en lisant tes histoires.

    Je souffle juste un titre qui peut-être te plaira. Si tu as aimé La petite fille de Monsieur Linh.
    Moi, j'ai adoré "l'élégance du hérisson" de Muriel Barbery.

    RépondreEffacer
  2. Je sais pas... Les forums, je finis toujours pas trouver que c'est le bordel. Ce que j'aime des blogues, c'est qu'avec un blogroll, on a une variété de sujets, mais on sait que tels billets ont été écrits par telle personne. On peut regarder ses écrits antérieurs pour voir son sérieux, etc.

    Tandis que quand on est nouveau sur un forum, on connaît personne, faut démêler les sujets...

    Enfin, question de goût je suppose. Faut dit que j'aime les articles de fond, peut importe le sujet, alors peut-être que les forums me laissent sur ma faim.

    RépondreEffacer
  3. Tout à fait d'accord avec Meyser pour "L'élégance du hérisson"; c'est tout simplement un bijou! Que j'entends relire bientôt!
    Le courriel: pour la correspondance standard, les infos ponctuelles, l'actualité.
    Facebook: pour savoir rapidement et au jour le jour, comment se portent les enfants, les amis et les nouvelles connaissances.
    Les blogues: des liens qui se tissent peu à peu, des échanges et une bonne occasion de partager.
    Tout cela simplifie le quotidien, enrichit la vie! ...à condition de lâcher l'ordi et d'y mordre à pleines dents dans la vie.
    Les forums: beaucoup d'informations sur un sujet d'intérêt commun.
    Bisou et bonne journée.

    RépondreEffacer
  4. Je suis comme toi, je crois que je m'attarderais beaucoup sur un forum d'auteurs. Si tu es trouves un, fais moi signe.
    En passant, je viens de plonger dans 'L'élégance du hérisson', sur les conseils plus que chaleureux d'une amie. J'ai lu 60 pages et j'attends encore la petite étincelle. Mais je ne désespère pas. Elle va sûrement venir si je me fie aux autres commentaires laissés ici.

    RépondreEffacer
  5. Je viens de me rendre compte que je suis passée au Tu alors que sur mon blog, c'est encore le Vous entre nous! Suis-je trop hardie? ;)

    RépondreEffacer
  6. Je suis là et pas là, je vous ai lu(es), je commenterai probablement demain matin. Suis plus libre le matin. Je couperai un peu dans le forum de la FQCC , hihihi!

    RépondreEffacer
  7. Si un forum d'auteurs prend vie, va falloir quelqu'un qui invente les jours de 28 Hr !!!! Mais, j'aime bien la formule blogue, c'est plus direct comme contact. Un forum. c'est bien pour les références et les rubriques

    RépondreEffacer
  8. Tout le monde a raison et personne n'a tort. Bienvenue chez moi, Meyser, pas prête de partir, n'ayez crainte, parce que, comme Gen, j'aime bien les sujets un peu plus approfondis. Karuna, je n'ai rien contre le tutoiement qui vient naturellement, il me viendra bien à moi aussi. J'ai fréquenté cinq ou six forums je dirais, il ne m'en reste que trois: deux que je fréquente très très occasionnellement en généalogie quand j'ai besoin d'informations et celui du camping parce que je ne trouverais pas ailleurs autant d'informations sur ce sujet et que je sens que mon aide est appréciée. Dès qu'il y a controversion, je me retire.
    En fin de compte, je réalise que le temps passé ici ou là, ça dépend des sujets ajoutés: là où il y en a le matin, là je suis.

    RépondreEffacer
  9. Finalement ce n'est pas vrai du tout ce que j'ai écrit hier: rien que ce matin, j'ai passé deux heures dans les blogues, à lire et commenter. Pas été voir le forum encore.
    C'est vraiment selon les sujets.

    RépondreEffacer
  10. lol! Je crois qu'un forum d'auteurs serait intéressant plutôt pour les questions techniques :
    - pseudonyme ou pas pseudonyme
    - deux revues ont accepté la même nouvelle, que faire?
    - quelqu'un connaît-il cet éditeur?
    - payer pour faire partie de l'Uneq ou pas?
    - les droits d'auteur, on met ça où dans le rapport d'impôt?

    Etc

    Pour les questions, les angoisses, les discussions plus personnelles, je pense que le blog resterait le bon médium.

    RépondreEffacer
  11. Un n'empêche pas l'autre, mais je crois qu'un forum rejoint plus de monde et rien n'empêche d'avoir un coin jasettes selon qu'on y est à l'aise ou non. Il y a des forums dans lesquels je ne suis pas active ou si peu ou pas longtemps n'y trouvant pas mon compte. Dans les blogues même chose.

    En ce qui concerne Uneq, je compte m'y inscrire quand j'aurai un livre publié chez un éditeur reconnu. Avant, ça ne me donne pas grand-chose.
    Parler éditeur sur un forum, pas tellement plus que sur un blogue, ce serait comme se tirer dans le pied: et si l'éditeur allait lire tout le mal que je pense de lui!!!

    Droits d'auteur dans le rapport d'impôt, j'en parlerai bientôt: bonne idée. Si tu reçois un T5, tu le déclares. Moi c'est en tant que travailleur autonome, annexe T2132 me semble. Mais je sais qu'il y a quelque chose de différent entre provincial et fédéral, ce que même des comptables ne savent pas, vais essayer de trouver.

    RépondreEffacer
  12. L'impôt, j'en parlais comme ça, mais j'ai fait quelques recherches déjà.

    Je sais qu'au provincial, tu peux déduire tes droits d'auteur si tu es considéré "artiste professionnel", ce qui exige que tu aies déjà reçu un prix littéraire ou une mention par un jury (ce qui n'est pas mon cas).

    Cela dit, si tu trouves plus d'info, je suis toute ouïe.

    (Et je pensais à un forum avec plein de monde anonyme pour le sujet sur les éditeurs ;)

    RépondreEffacer