dimanche 13 novembre 2011

Salon du livre de Montréal: décision difficile

Décision difficile mais nécessaire: j'ai déchiré mon billet. Je ne serai pas au Salon du Livre de Montréal. Raisons très personnelles, circonstances exceptionnelles. 
C'est comme ça, on ne peut pas être partout et tout faire.

Ne m'y cherchez donc pas, ni comme auteure ni comme visiteuse, mais si vous désirez quand même mon roman, lui, il y sera. Enfin, j'espère. Stand de Prologue. 

Ne soyez pas triste pour moi, la décision a été difficile à prendre mais une fois prise, je suis fière de moi, et c'est très rare dans ma vie que j'ai regretté mes décisions.

(source de l'image: site du Salon du livre de Montréal, retouche de la graphiste)

12 commentaires:

  1. J,espère que ce n'est pas pour une mauvaise nouvelle que tu n'y seras pas Claude. En tout cas, je vais m'assurer que ton roman soit au stand de Prologue, ça tu peux être sûre! ;)

    RépondreEffacer
  2. Merci Prospéryne, mais as-tu du pouvoir sur eux?

    RépondreEffacer
  3. Non, mais j'ai de bons contacts! ;) Tu ne seras sûrement pas en avant en rentrant, mais tu mérites bien un petit coin quelque part non?

    RépondreEffacer
  4. Une enseignante voulait acheter mon roman à un autre salon et on m'a dit que Prologue n'apportait que les livres des auteurs présents. Donc, ne dis pas trop fort que tu n'y seras pas.. tu es quand même inscrite!

    RépondreEffacer
  5. Merci Julie. J'ai déjà dit à mon éditeur que je n'y serais pas. Je sais bien que je suis inscrite, il a fallu que je prenne cette décision après. Je devrai assumer les conséquences.

    RépondreEffacer
  6. Grosse décision en effet. Nous ne sommes pas dans tes souliers, alors on te fait confiance et on s'incline.

    Très intelligent travail de graphiste pour le billet déchiré.

    RépondreEffacer
  7. Partie remise. La vie nous réserve son lot de surprises.

    Moi, je sais où aller pour mettre la main sur une Têtes Rousses ... dédicacée ;-D

    RépondreEffacer
  8. Merci Venise.
    Pierre: Oui, surtout que la 50 est ouverte jusqu'à Montebello, encore plus rapide.

    RépondreEffacer
  9. :( J'aurais tellement aimé te rencontrer. À la prochaine donc !

    RépondreEffacer
  10. Oh! :( Enfin, on se reprendra je suppose. Ça n'a pas dû être une décision facile. Alors peu importe les motifs : je suis avec toi.

    RépondreEffacer
  11. J'ai beaucoup hésité à vous le dire justement pour ne pas vous peiner, mais vous m'auriez cherchée inutilement. Pour m'épargner aussi parce que pas si facile d'accepter de ne pas vous voir non plus. Je me convaincs en me disant que nous nous sommes connus (au masculin à cause de Pierre, hihi!) grâce aux blogues et aux blogues, je suis présente.

    RépondreEffacer