jeudi 25 octobre 2012

Là où les jours n’ont plus de nom


Le soleil qui se lève
L’horizon qui rosit
Le vent qui mugit
La vague qui déferle
Le pêcheur qui espère
L’ibis qui guette
La marée qui descend
Le sable qui durcit
Les vacanciers qui marchent
Les chiens qui suivent
Les « good morning » qui pleuvent
La mainate qui piaille
Le pélican qui plonge
L’aigle qui plane
Le soleil qui plombe
L’enfant qui  batifole
La mère qui lit
Le père qui jase
Les bécasseaux qui courent
Les jeunes qui pédalent
Les blés qui brûlent
La marée qui monte
La mer qui reflue
L’écume qui s’efface
Les baigneurs qui osent
Les visages qui rougissent
Les sourires qui se multiplient
Les rires qui éclatent
Les parasols qui s’ouvrent
Les parasols qui se ferment
Le soleil qui baisse
Le vent qui rafraîchit
L’ombre qui s’allonge
L’ouest qui flamboie
La nuit qui vient

Demain qui recommence

(photo d'un lever de soleil, prise par l'auteure à Myrtle Beach)

9 commentaires:

  1. Déjà fini ?! :(
    Trop court, ce beau billet. ;)
    *
    Photo magnifique rendue encore plus spectaculaire par la magie de tes mots. Bravo pour cette union réussie.

    RépondreEffacer
  2. Eh bien ! Tu nous gâtes, ClaudeL.

    RépondreEffacer
  3. Quel beau moment de douceur avec lequel tu nous berces! Merci merci merci.

    RépondreEffacer
  4. D'autres photos suivront après post-traitement. Moins long de prendre une photo que d'écrire un texte, mais plus long de traiter la photo que de corriger le texte!
    Les deux ont le même but: pour faire beau et garder en souvenir.

    RépondreEffacer
  5. En verve madame!
    «Là où les jours n'ont plus de nom», comme à la retraite et même à la maison.

    RépondreEffacer
  6. Ginette: pas difficile d'être en verve, quand tu marches sur une plage. Toute seule. À regarder, écouter, sentir.
    Les mots ne sont jamais bien loin, dans ce cas.

    RépondreEffacer
  7. Wow... Magnifique! Il n'y a ni lune ni palmier, mais la magie des mots et du soleil couchant transpercent l'écran.

    De toute beauté!

    RépondreEffacer
  8. Merci Anne. Je n'ai pas ton expérience en photo, mais les tiennes m'aident à m'améliorer.

    RépondreEffacer