jeudi 5 mars 2009

Loïse Lavallée

Si je tiens à parler de cette auteure, c'est que non seulement je la connais, mais aussi, je connais son livre qui paraîtra puisque d'une certaine façon, j'ai eu le privilège d'être une des premières lectrices lors d'ateliers d'écriture.

Mieux encore, Loïse Lavallée, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est la gagnante du Prix littéraire Jacques-Poirier 2008. Son livre, intitulé 13 malentendues La part manquante des Évangiles, publié aux éditions Vents d'ouest, paraîtra le 8 mars, à l'occasion de la journée de la femme, à la Maison du citoyen, à Gatineau. Un livre qui sera en librairie dès le 15 mars.

Bon, maintenant que j'ai tout dit dans les premiers paragraphes comme un bon petit journaliste (que je ne suis pas et pas obligée d'être sur un blogue), les détails. J'emprunte au site de l'éditeur quelques lignes qui résument le livre.

Ces pages sont non seulement une quête spirituelle, mais la revendication d’une
mémoire perdue dans la nuit des temps, la quérulence d’un passé à la fois oublié
et obnubilé par une Église étroite et doctrinaire ainsi que la réhabilitation,
in extremis, de toutes ces femmes de foi et de bonne volonté.
Ce n'est pas un roman historique ou un roman d'amour, ni non plus un essai universitaire, non. Quoique je voudrais bien entendre les débats qui ne manqueront pas d'être passionnés chez certains théologiens ou les anti-féministes ou chez qui s'intéresse au sujet. Plutôt treize nouvelles, je dirais, qui nous montrent treize femmes qu'on a bien connues dans nos cours de religion ou d'histoire sainte, à travers une lorgnette qu'on croyait être la seule et unique à cette époque pour voir les personnages de l'Évangile. Une histoire revue et corrigée, bref. Et très documentée, croyez-moi. Bien écrite, très bien écrite, un vocabulaire riche, un style recherché mais accessible.

Loïse Lavallée, en plus d'être au lancement le 8 mars, sera évidemment au Salon du livre de l'Outaouais qui se tient du 26 au 29 mars 2009. Et ne manquez pas d'aller la voir et de lui parler, elle est très sympatique!

1 commentaire:

  1. Quel beau parcours. Là je vois où des ateliers d'écriture et du talent peut nous mener.
    En plus tu me rappelle qu'il y a un SAlon du livre dans l'outaouais , je vais essayer d'aller y jeter un coup d'oeil.

    P.S Je vais chez mon frère demain, on va peut-être se croiser à l'épicerie ;)

    RépondreEffacer