mardi 4 mars 2014

Ne rien faire

Ne rien faire d’utile ou d’important.
Sans être en vacances ou plutôt l’être tout le temps. Il est de coutume d’appeler cela la retraite.
Juste guetter et, sil vient, écouter l’oiseau.
Juste lire un roman. Pas un essai où il faudrait réfléchir, juste un roman, une histoire, des émotions. Ressentir sans être en relation, sans conflit.
Juste aller nager ou pédaler ou faire de la raquette. Et parfois même pas.
Juste déguster un verre de vin.
Juste parler à une voisine. Ou se taire. Ne pas commencer de polémique, ne pas monter aux barricades.
Juste surveiller la prochaine vague ou le chien qui marche dans la rue.
Juste soupirer d’aise.
Juste regarder le ciel bleu ou la neige qui tombe en gros flocons ou la pluie qui tambourine. Et ne pas paniquer parce qu’on n’a pas à sortir.
Juste avoir l’esprit tranquille.
                Sans attente
                Sans inquiétudes
                Sans tension
                Sans appréhension
                Sans culpabilité
                Sans cœur brisé
Juste écrire un billet complètement inutile.

Ne vraiment rien faire? Je n'en suis pas capable. À moins d’être malade et attendre que le mieux revienne. Ce qui n'est pas le cas.
Était-ce permis chez vous de ne rien faire? Seulement le dimanche? Seulement en vacances?

(photo de l'auteure en train de rêvasser)

9 commentaires:

  1. Me semble que ça fait des décennies que je me le promets, et je n'ai jamais réussi à le faire ne serait-ce qu'une journée...Ça serait divin il me semble!

    RépondreEffacer
  2. C'est que tu n'es pas rendu là. Je ne croyais pas que ça m'arriverait non plus.

    RépondreEffacer
  3. Il n'y a que quand je pars en VR que je peux ainsi prendre ça cool et ne pas me sentir coupable. À la maison, il y a toujours quelque chose à faire!

    RépondreEffacer
  4. Billet inutile, mais beau, intime et apaisant. Merci!

    RépondreEffacer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreEffacer
  6. Bon, je réponds ou je ne fais rien, hihihi!!
    Peut-être que finalement, aujourd'hui, je vais m'activer un peu.
    Je vais prendre la journée pour y penser!

    RépondreEffacer
  7. oui, oui oui! Il faut, il faut, il faut se pratiquer à ne rien faire. C'est tellement beau et riche et apaisant et utile aussi (paradoxal hein).
    Continue chère Claude, à ne rien faire, au moins de temps en temps.

    RépondreEffacer
  8. Ben voilà ! C'est comme se libérer de chaînes inutiles. À pratiquer aussi souvent que possible.
    Merci pour ce billet santé loin d'être inutile. ;)

    RépondreEffacer
  9. ne rien faire qu'elle plaisir mais j'aime mieux dire ( faire des goûts de )
    ce qui pour moi est faire des choses mais seulement des choses dont j'ai le goût
    n'importe quoi en autant que ce n'est pas dicter par l'obligation de le faire
    alors voilà je m'amuse le plus souvent possible
    Lucie C

    RépondreEffacer