mardi 15 décembre 2009

Le mensonge

1- Mes parents ont adopté deux garçons. C'est vrai, mais on ne les a pas gardés.

2- J'ai très bien connu la famille de Marcel Chaput, le fondateur du RIN. C'est vrai, très grand ami de mon père et son épouse, Madeleine vit encore, a travaillé longtemps avec ma mère. Ses enfants étaient de notre âge. Eh! oui, des fois j'oublie que j'ai connu des gens illustres, mais pas à l'école, pas des confrères ou des consoeurs.

3- J'ai très bien connu Jean Pelletier, l'ancien chef de cabinet de Jean Chrétien. C'est vrai. Ami de mon père. Ils ont écrit dans Cité Libre et Traditions et Progrès. N'avaient pas les mêmes idées politiques, mais très grand respect.

4- La comédienne Andrée Cousineau était dans la classe en face de la mienne. C'est vrai, mais elle n'était pas dans ma classe, juste en face. Plus ou moins parents lointains du côté de ma mère, comme tous les gens de Ville Saint-Laurent.

5- J'ai habité Niagara Falls pendant deux ans. C'est vrai, mais j'avais entre deux et quatre ans: aucune séquelle!!!

6- J'aime beaucoup le thé. Et le voilà le mensonge. Bravo à ceux et celles qui l'ont trouvé. Il m'arrive de boire du thé vert, mais pas de thé, même avec du lait. Pourtant, ça fait 30 ans qu'on m'en offre.

7- J'ai pris l'Homéric à 12 ans. C'est vrai. Bon, je ferai un billet seulement sur ce sujet quand j'aurai le temps (la connexion Internet a fait défaut 24 heures chez nous, suis en retard dans mes travaux) L'Homeric est effectivement un bateau comme l'a trouvé Andrée. Je ne sais pas qui a écrit l'article dans Wikipedia, mais je pense qu'il y en a eu deux. Le mien était de la compagnie Cunard. Je me souviens avoir fait une recherche en ce sens, je retrouverai. En tout cas, je sais que j'étais dessus en 1962.

8- Je préfère le sucré au salé. C'est vrai. Entre croustilles et chocolat, c'est sûr que ce sera chocolat.

6 commentaires:

  1. Euh ... Claudel, c'est moi qui ait avancé que l'Homéric était un bateau, Andrée se demandant qu'est-ce que c'était. Ceci dit, c'est un honneur d'être confondu avec Andrée !

    N'aurait été de cette recherche sur l'Homéric qui disait qu'il n'existait plus en 1938, mon intuition, elle, allait pour le thé, alors je me donne un demi-point ;-)

    RépondreEffacer
  2. Venise: Mille excuses, je vous donne le point au complet que vous partagerez avec Rackham. Quand on écrit un message on n'a pas les commentaires sous les yeux, j'y suis allée de mémoire... qui commence à faire défaut.

    Je cherche encore cet Homéric. J'en ai trouvé un autre qui n'est pas le mien. Il me semble bien que c'était de la compagnie Cunard et pourtant il n'est pas répertorié dans leur site.

    J'avais même un menu de 1962, trouvé dans la maison de ma mère quand elle l'a quittée. Où est-il rendu?

    RépondreEffacer
  3. J'avais trouvé Claude. tu vois que je commence à te connaître...
    Besos

    RépondreEffacer
  4. ouais...disons qu'à cet âge lÀ, tu as pus te déraciner de tes terres, mais à l'Âge adulte cela me laisse perplexe;)
    Alors, conter des mesonges , ce n'est pas ta tasse de thé ;)

    RépondreEffacer
  5. @Pierre: ah oui, j'ai oublié de commenter ton commentaire d'hier: "l'Outaouais à la vie à la mort" La mort peut-être, mais la vie pas du tout. Si j'ai fait 12 écoles en 15 années scolaires, j'ai fait aussi 16 maisons avant de me fixer là où je suis aujourd'hui, en Outaouais en effet. Sans compter 5 chalets. Les 5 chalets au lac Simon en Outaouais par contre. Alors disons l'Outaouais pour les 2/3 de ma vie. Et je dis rarement l'Outaouais, mais je dis amoureusement la Petite-Nation.

    RépondreEffacer
  6. Pourquoi vos parents n'ont pas gardé les deux garçons adoptés? Que sont-ils devenus?

    RépondreEffacer