lundi 6 décembre 2010

Pas mon genre de pondre un titre frappant

Novembre a l’air marquant dans mon parcours :
Le 13 novembre 2004, je commençais mon roman Les Têtes rousses
Le 13 novembre 2007, je recevais mes premières corrections d’un éditeur intéressé
Le 24 novembre 2008 je commençais ce blogue, un anniversaire qui est passé inaperçu à mes propres yeux. Pas du genre à compter, je pense bien avoir arrêté à 40!
Le 13 novembre 2010, je recevais un courriel confirmant l’intérêt d’un autre éditeur pour mon roman.

Ce n’est plus novembre, je sais, mais ces temps-ci, je suis plus graphiste qu’auteure. La tête partout sauf à mon blogue, donc retard en tout.
Graphiste parce que j’ai fini de monter le bulletin de l’Association pour le soutien et l'usage de la langue française.
Graphiste parce qu’il est fort possible que ma co-blogueuse fasse le dessus de la couverture de mon roman alors on travaille là-dessus. Plus spécialiste en paysage (une de ses toiles d’hiver vient d’être sélectionnée pour l’agenda 2012 de Plumes et pinceaux), c’est tout un défi de créer une image à partir de mes mots. Dans sa tête, elle la voit déjà cette illustration de couverture, reste à cogiter et concevoir.
Et puis, j’essaie d’être dehors un peu plus, marcher pour l’instant en attendant la neige qui tarde toujours en Outaouais pour chausser mes raquettes.
De dormir le matin, après six heures.
De préparer mon prochain voyage au Texas et Arizona. Et pour cela, je lis entre autres cet auteur qui tient les chroniques de Matamata
De lire les blogues des autres, j’ai suivi les Belles à bloguer et  avec un certain intérêt juste pour me situer.
Bref, comme chaque jour, après m’être accordé la permission puisque je suis travailleure autonome à la maison, je m’éparpille.
Et j'aime bien.

10 commentaires:

  1. Je suis allée deux fois en Arizona.

    à Tucson et Phoenix.

    Nous avons joué au golf et nous avons visité un peu.Non je n'ai pas encore visité le Gran canyon.
    Mais Sedona et la 66 mythique. Et les sentiers de montagne, Mount Lemmon.

    RépondreEffacer
  2. Ah! oui, parlez-m'en. De Mount Lemmon surtout qui ne me dit rien. Et vous vous êtes rendue à Phoenix sans aller au Grand Canyon? Je me dis tant qu'à aller si loin, ne sachant si j'y retournerai... Je voudrais bien visiter tous les canyons, le Bryce surtout dont certains disent qu'il est le plus beau, mais à la période où j'y vais, la plupart seront inaccessibles. Je verrai une fois sur place.

    RépondreEffacer
  3. J'oubliais la forêt pétrifiée.
    Nous avions loué un condo et une voiture.
    Des fois ça limite.
    Mount Lemmon mars-avril. À la base, le désert et en haut on arrive au Québec. Les formations rocheuses et la végétation sont extraordinaires.
    Il restait un peu de neige à ce moment là.
    Si les finances le permettent nous y retournerons peut-être au printemps.

    RépondreEffacer
  4. @Ginette: ça ferait bizarre de se rencontrer là-bas!

    RépondreEffacer
  5. OH! boy, je viens de voir que le mont Lemmon est à plus de 9,000 pieds. Je me rappelle encore avoir eu de la difficulté avec les 8-9,000 pieds dans le parc Yellowstone. Il a même fallu que je redescende à 6,000 pieds pour mieux respirer! Il va me falloir des Gravol. Je peux le regarder d'en bas?

    RépondreEffacer
  6. Pour ce qui est de la neige, l'Abitibi est l'endroit par excellence aujourd'hui. De la neige on en a beaucoup, les motoneiges se promènent déjà. Alors, pour la raquette, c'est la place.

    RépondreEffacer
  7. @Lucille. Des fois c'est bien plaisant de demeurer en Outaouais parce que moins de neige qu'ailleurs, mais des fois, j'aimerais bien en avoir un peu plus. Pas plus longtemps mais un peu plus.

    RépondreEffacer
  8. Ce serait drôle en effet.

    Après les fêtes, je mettrai des photos sur Aller voir ailleurs si j'y suis.
    Pour le moment, en plus de l'écriture, de la lecture, je couds et je me trouve pas mal bonne.

    RépondreEffacer
  9. Les têtes rousses? Je trouve que c'est un titre prometteur! Est-ce que le choix a été arrêté, ou ça reste à confirmer?

    RépondreEffacer
  10. Le choix du titre? Accepté. Depuis le temps qu'il était dans ma tête et sur le dessus de toutes mes versions, il m'aurait été vraiment très difficile d'en changer. Personne ne m'a proposé mieux. À moins que tu saches quelque chose que je ne sais pas.

    RépondreEffacer