vendredi 10 novembre 2017

Question du jour: suis-je la seule?

Hier soir un peu avant 22 heures, orage violent : éclair qui déchire la nuit noire, coup de tonnerre en même temps. On dirait une explosion. Le vent se lève, impression que la bourrasque arrache les planchettes de vinyle du mur nord, la pluie tombe drue. On entend l’eau tomber dans la gouttière d’aluminium, un supplice.

Pourtant on aura de l’électricité jusqu’à l’aube. Je le sais parce que je me suis levée à 5h30. À 6 heures, tous les clignotants des réveils-matins, cuisinière, four micro-ondes, grille-pain, ordinateurs sont éteints. Il fait encore 15 dans la maison. Eh oui, la nuit, chez nous, les thermostats sont à 15.

À 7 heures, je lève et je vais faire un feu dans notre vieux poêle à combustion-plus-lente-depuis-belle-lurette qu’on garde justement pour les pannes prolongées. Je pense à aller chercher des bûches de bois franc à l’extérieur, mais rien qu’à l’idée d’affronter le vent et le ressenti de moins 15, je me contente des blocs de bois mou entassés au sous-sol.

Sur notre téléphone à fil accordéon acheté justement aussi pour les pannes prolongées, j’appelle Hydro-Québec. « Consultez notre site pannes.hydro.quesbec.com pour connaître la situation actuelle du réseau », « consultez votre téléphone intelligent pour connaître l’heure prévue de rétablissement du service ». « Téléchargez l’application d’Hydro-Québec pour suivre l’évolution des pannes et restez informé grâce aux notifications » 

Ben oui, pis si vous n’avez pas de téléphone intelligent?

Encore heureux, après toute cette promotion — numéro d’un vendeur avec ça? — on m’informe que la panne qui me concerne a déjà été signalée, mais qu’on n’est pas en mesure de me dire quand le service sera rétabli.

On sort le kit de camping : petit réchaud, ce sera bagel froid et café dans Bodum pour ce matin.

Pas de Presse+, pas de courriels ni de Facebook ni de blogues à lire puisque chez nous : pas de téléphone intelligent + pas d’électricité = pas d’Internet. Il reste quand même la liseuse et une bonne pile de livres papier, mais je n’ai pas la tête aux histoires des autres. J’attends. Je suis choquée contre la nature. J’invective tout le monde et personne de ne pas prendre soin de la planète qui se rebelle de plus en plus souvent. Pendant quelques instants, je pense à arriver au 21e siècle et me procurer un téléphone intelligent comme si ça allait me ramener à une matinée normale et sans problème. Pourtant, je me trouve beaucoup plus prudente d’avoir gardé mon vieux poêle à bois, un petit tas de bûches au sous-sol, un réchaud, une bonbonne de propane, une cafetière Bodum, un téléphone à fil que d’avoir un I-Phone ou Samsung 4,5 ou… à quel numéro est-il rendu?

Retour de l’électricité vers 9 heures.
Et c’est là que me viennent les questions du jour : Tout le monde a-t-il vraiment un téléphone intelligent? Et de plus, tout le monde a-t-il vraiment un forfait Internet sur son téléphone intelligent?

5 commentaires:

  1. Bonjour Claude !

    Belle question ce matin !!! Eh bien moi j'ai un téléphone intelligent mais sans forfait "Data" (ou Internet via cellulaire), seulement la connexion Wi-Fi de la maison ou celui offert par le commerce visité. Quand je suis sur la route, je ne peux pas utiliser mon cellulaire... Alors pourquoi paierais-je le double de mon forfait actuel pour un service que je n'utiliserai pas ?

    RépondreEffacer
  2. Et oui, j'ai un téléphone intelligent (iPhone6) avec wifi et internet 3Go par mois. Fini les téléphones avec fil et je m'en porte très bien. Le 21e siècle c'est ça et il paraît qu'on n'a encore rien vu. Je ne suis pas la mode d'avoir sans faute, la dernière génération en matière de technologie. Je suis patient et il faut que le changement soit nécessaire.

    Il faut être de son temps juste assez. Mais chaque fois qu'une panne d'électricité survient, on s'aperçoit hélas de notre dépendance. Il faut prendre un temps d'arrêt et attendre. Par contre votre histoire démontre votre côté provoyance et ça c'est bien. Un bon petit feu de poêle, c'est réconfortant et ça porte à la détente et à la réflexion. Il y a pire!

    RépondreEffacer
  3. Je n'ai pas encore de téléphone intelligent. En fait, j'en ai eu, mais je dois le faire activer. Et ce sera un téléphone à carte, mais avec accès au wifi... donc inutile en cas de panne de courant. Selon mes sondages personnels, non, tout le monde n'a pas un téléphone intelligent avec forfait de données, mais... mais ça ferait bien l'affaire des entreprises de télécom, au prix où ils vendent leurs forfaits, alors ils essaient désespérément de nous l'enfoncer dans la gorge!!!

    RépondreEffacer
  4. J’ai bien un téléphone dit « intelligent », mais pas de forfait internet. Je n’aime pas l’idée d’être « branchée » 24/7. Je privilégie les contacts humains face à face aux contacts textos ou gazouillis. Et je limite mon utilisation Internet car je me suis rendue compte qu’il était facile d’en devenir accro. J’essaie juste de trouver mon juste milieu.

    RépondreEffacer
  5. Je n'ai pas de téléphone intelligent, seulement un portable à carte pour les urgences et je m'en porte très bien. Malheureusement, les Hydro-Québec et cie nous poussent vers l'achat de ces téléphones dont les coûts d'abonnement, au Canada, sont parmi les plus élevés au monde.

    RépondreEffacer