jeudi 25 novembre 2010

Les Têtes rousses: c'est oui

Trop énervée pour écrire un billet, même si j'aurais eu le temps de le composer dans ma tête à mon retour en auto, j'ai pensé écrire court et donc, j'ai tout juste écrit dans Facebook, une plateforme pour moi pour les petites vites:

‎17h27: ça y est. Alleluia. oui, oui, oui. Mon roman sur mes ancêtres Irlandais va être publié.

Inévitablement, les commentaires ont suivi. Pourtant c'est ici dans mon blogue que j'aurais voulu que la nouvelle sorte en premier. 

Demain, plus de détails promis. Un vrai billet. Pas pour obtenir des bravos supplémentaires, juste pour ma satisfaction personnelle. Le Facebook étant pour moi comme un appel au téléphone alors que je préfère la lettre plus travaillée.


10 commentaires:

  1. Félicitations!!!! Je suis contente que tu penses aux dinosaures tels que moi qui continuent de bouder Facebook. Sinon, je n'aurais pas eu vent de cette excellente nouvelle. J'ai hâte d'avoir d'autres détails. :)

    RépondreEffacer
  2. Yeeeesssss! :)

    J'suis super contente pour toi!

    On va se faire des supers salons l'an prochain! :D

    RépondreEffacer
  3. Feux d'artifices dans la Petite-Nation!
    Je le vois briller d'ici!

    RépondreEffacer
  4. Merci. Je ne sais pas trop si je serai au Salon du livre de Montréal, mon éditeur (régional)n'a pas les moyens d'avoir un kiosque et Prologue demande entre 300 et 500$ par auteur pour les accueillir. Par contre je devrais être à celui d'Abitibi où l'éditeur a un kiosque. Plus celui de l'Outaouais bien sûr.

    RépondreEffacer
  5. Excellente nouvelle! :) Quelle fierté de pouvoir dire "Enfin"! :) Je suis contente pour vous!

    RépondreEffacer
  6. Champagne ma chère Claude ! Félicitations. C'est la fête au village de la Petite-Nation !!!

    RépondreEffacer
  7. @Allie: c'est vrai que le mot qui ressort le plus souvent ces temps-ci, c'est "enfin". Un de mes billets détaillera ces nombreux "enfin".

    @Pierre: je ne dirais pas que c'est la fête au village ni dans la Petite-Nation parce que personne ne le sait encore et ne le saura sans doute que lors de la publication dans le journal... dans dix mois. Mais c'est la fête chez moi et chez mon frère en fin de semaine, quoique là encore, ma petite nouvelle sera noyée dans toutes les autres que nous fêterons en famille.
    Fin novembre, nous aurions aussi fêté mon père, mais il est décédé il y a quatre ans. Non sans avoir lu mon manuscrit qu'il avait bien aimé... comme tout ce que j'écrivais. De là-haut (ou de là-bas), il a peut-être poussé un peu sur l'éditeur, qui sait!

    RépondreEffacer
  8. Je ne l'avais pas vu celui-là.

    Bravo!

    RépondreEffacer
  9. Bravo!! Félicitations! Est-ce votre premier?

    RépondreEffacer
  10. @L'auteure de ce blog. Non ce n'est pas ma première publication, mais j'ai attendu six ans pour celle-là et pendant ce temps, je me sentais incapable de commencer autre chose.
    voir mon site dans Publications:
    http://www.despagesetdespages.com/bibliographie.htm

    RépondreEffacer