mardi 11 décembre 2012

Vive les librairies indépendantes


Cette photo de Danielle de la Librairie Rose-Marie, Gatineau, secteur Buckingham, tenant mon roman Les Têtes rousses et de moi, Claude Lamarche (à droite, le sourire béat, je ne vous dirai pas pourquoi) a été prise pour un Livremob.

Qu’est-ce qu’un Livremob? Un dérivé d’un Flash mob. Qu’est-ce qu’un Flashmob? Peut-être que j’ai été la dernière à apprendre ce que c’était, mais c’est comme une mobilisation éclair lancée sur Internet.

C’est à la suite de l’affaire Philipp Béha versus les librairies Renaud-Bray (cliquer sur les liens ci-dessous pour de plus amples informations, le blogue de Venise Landry résume et détaille très bien l’affaire) que quelques auteurs — jeunesse surtout — ont décidé d’enclencher le mouvement.

Je ne suis pas d’un naturel batailleur, ma dernière manifestation syndicale date des années 1970, c’est dire. Mais, bien assise dans mon salon, à l’abri du froid ou des cris, j’aime bien l’idée de promouvoir, d’une certaine façon, la littérature québécoise en général et les librairies indépendantes en particulier. 

Donc, le mercredi 13 décembre à 19 heures, comme de nombreux autres auteurs québécois, sur le mur de ma page Facebook, je publierai cette même photo avec le lien vers ma librairie indépendante préférée, celle où on peut encore trouver mon roman Les Têtes rousses, exemplaire papier, et le lien vers Ruedeslibraires où on peut trouver la version numérique.


Pour ceux qui sont sur Facebook: lien vers le LivreMob de ce mercredi

(photos prises par l'auteure) 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire