vendredi 24 juillet 2009

De ceci et de cela

J'aime bien cette formule: De nos pinceaux et de nos stylos, De ceci et de cela... Un restant de mes études en philosophie je crois bien.
Toujours est-il qu'aujourd'hui je me promène entre ceci et cela.

J'ai hâte de pouvoir lire et écrire sur ma prochaine lecture: Le cercle littéraire des amateurs d'éplucures de patates. Rien que le titre me fait sourire et me donne envie de m'y jeter et d'en lire des petits bouts. Raconter comment j'ai cherché ce livre. Mais je ne peux pas tout de suite, je dois d'abord finir Un monde sans fin de Ken Follett, qui n'en finit vraiment pas de finir, c'est le cas de le dire. J'ai beau passé par-dessus les trop nombreuses et inutiles scènes de sexe, il a tout de même 1286 pages ce livre pris à la bibliothèque et doit donc y retourner avant que je tombe dans Le Cercle littéraire... non non je ne l'écrirai pas encore!

À voir les images sur Google pour ce livre, je ne serai pas la première à le lire ni à en parler.

Et puis entre-temps, je dois fouiller dans les registres de ancestry.ca. Je suis abonnée jusqu'au 4 août. Après, je ne renouvelle pas. C'est un site en généalogie pour ceux et celles qui ne savent pas. Je veux vérifier si j'ai bien tous les Falstrault. Un patronyme assez rare, qui vient de Faulstroh. Heinrich, soldat auxiliaire allemand. Ça ne fait que trois ans qu'on le sait. Il faut que je vous conte... non, tiens un sujet par billet.
Donc celui-ci ne sera que: de ceci. Le cela sera pour demain.

3 commentaires:

  1. J'ai fais une recension de ce roman pour ma chronique littéraire bi-mensuelle à RC. Délicieux!
    Irrésistible. Je le recommande à tous!
    Andrée

    RépondreEffacer
  2. À Andrée: tiens de retour. je guettais votre retour chaque jour. Vous nous conterez ce qui est contable, j'espère.

    RépondreEffacer
  3. Je prends ma place en file pour le cela, maintenant que j'ai goulument avalé le ceci.

    RépondreEffacer