dimanche 13 janvier 2013

Ça ne sera pas pour cette fois

Les couleurs de janvier 2013. (Cliquez pour agrandir)

On devrait voir ces couchers de soleil encore pendant quelque temps, voire des années. Ce ne sera pas pour cette fois le déménagement et la maison à vendre.

Nous sommes retournées voir les maisons, les terrains (en hiver, ce n'est pas évident). Nous avions nos pancartes de « Maison à vendre ». Le site Internet était prêt. Nous avons supputé nos chances, soupiré d’insatisfaction. Nous avons surtout recalculé. Beaucoup. Vivre ailleurs que chez nous, c'est plus cher. Rien que les taxes, c'est souvent le double et plus. On le savait, mais on pensait quand même économiser sur le chauffage ou sur l'entretien. Mais non, si la maison vaut plus cher, les assurances le seront. Peut-être quand même quelques travaux pour rendre la maison ou le terrain à notre image. Sommes-nous prêtes à payer 4,000 $ de plus par année pour être juste ailleurs ? Sans compter une petite hypothèque pour les dix prochaines années alors qu’on n’en paie plus depuis des décennies ?

Et finalement, de retour dans l’atelier, l’artiste a trouvé que nulle part ailleurs — pour l’instant — elle n’avait cette lumière dans cet atelier amoureusement conçu. Pour quelques années encore, elle a besoin d’un atelier, pas prête à y renoncer, même si elle peint moins, même si elle peint surtout pour les galeries. L’auteure, elle, n’a besoin que d’une petite pièce pour écrire, mais habituée à espace et intimité dans sa grande cour de cinq arpents.

Partout avantages et désavantages. Donc, il vaut mieux ici qui coûte moins cher qu’ailleurs où les avantages ne valent pas les désavantages de « chez nous ».

Et vous, avez-vous souventes fois déménagé ? Penser vendre, penser acheter ?

(photo d'un coucher de soleil... «chez nous »)

5 commentaires:

  1. Je n'ai pas déménagé souvent. Et maintenant qu'on a notre maison, on est pas sûrs que le jour où on déménagera, ce sera pour aller dans plus petit. Ce qui veut dire qu'on sera rendus à un âge où on n'aura plus besoin de notre dojo! ;)

    Alors je te comprends de ne pas vouloir bouger.

    RépondreEffacer
  2. Bah ! Y'a que les fous qui changent pas d'idée. Pour bien savoir ce qu'on veut, faut faire la démarche que vous avez faite et vous avez maintenant votre réponse. L'important c'est d'avoir encore le choix... ;)

    RépondreEffacer
  3. On s'est souvent posés la question et on a plongé 3 fois.

    Si ces expériences nous ont appris quelque chose, c'est que rien n'est parfait nulle part. Avantages et désavantages, comme tu dis.

    Ma présente maison est super bien située, mais plus petite et moins logeable. Par contre j'ai un garage et une piscine en plus. Moins de sous-sol et une cuisine plus petite, mais des chambres plus grandes pour les enfants...

    Bref, il n'est pas toujours bon de bouger. En partant, ça coûte cher (déménagement, taxe de bienvenue, notaire, nouvelle décoration, travaux nécessaires, etc.). Il faut vraiment qu'il y ait un gros avantage quelque part (ex. : dans notre cas, la qualité de vie d'être à proximité du transport en commun). Sinon... Bien, mieux vaut continuer d'y penser un peu! :)

    RépondreEffacer
  4. Nous sommes restés 31 ans au même endroit. Il y a 4 ans nous avons fait le saut.
    Mais comme tu dis, tout est plus cher, nous sommes cependant en ville.

    Nous n'avons presque rien regretté. Un peu l'extérieur, l'été.

    Je ne suis pas du genre à m'attacher à une maison ou un lieu.

    RépondreEffacer
  5. Merci à vous quatre d'avoir pris la peine de venir commenter. Très intéressant de voir les points de vue de chacune.
    N'ai pas pu répondre avant aujourd'hui: j'ai été fêter le non-déménagement par une petite escapade à Québec.

    RépondreEffacer