lundi 21 avril 2014

Les dix commandements
de l'écrivain qui corrige

Tu ouvriras seulement des sites dont tu as besoin pour des recherches. Surtout pas de blogues de voyages ou de réseaux sociaux.

Tu ouvriras seulement des dictionnaires, des grammaires. Surtout pas de romans. Encore moins des romans québécois. 

Tu ne détourneras les yeux de ton écran et de ton clavier que vers ton manuscrit. Même si le ciel est d'un bleu magnifique, même si les oiseaux chantent.

Tu écriras dans la joie et le plaisir de trouver le mot juste et de garder le rythme. Jamais dans le doute ou la mésestime de toi.

Tu répondras aux appels téléphoniques et aux courriels que le matin très tôt ou le soir quand tes yeux seront fatigués. Et tu dis non le plus souvent possible.

Tu sortiras une fois par jour pour prendre l’air, gratter le terrain ou pédaler jusqu’au village pour aérer ton esprit, et tu enverras promener tes personnages faire la sieste pour quelques heures. S'ils insistent, s'ils crient trop fort, fais les patienter un peu, tu as le droit à une vie toi aussi!

Tu mangeras sainement et boiras abondamment de l’eau, modérément du reste.

Tu entretiendras ce blogue comme un simple exercice de réchauffement.

Tu dormiras du sommeil du juste, et si jamais la lune te tient éveillée, et que les mots forcent ta chambre, tu te lèveras et iras écrire, sachant qu’une fois le soleil revenu, tu sauras bien raturer les passages inintéressants.

Tu remercieras tout ton entourage de bien vouloir t’encourager à observer ces commandements.

6 commentaires:

  1. Bravo Claude! Dix commandements que je devrais bien appliquer à ma propre routine!

    RépondreEffacer
  2. Voilà... c'est l'Univers qui t'a fait écrire ce texte juste pour moi :)

    Merci Claude! Je vais tenter de mettre en pratique cette belle sagesse outaouaise!

    RépondreEffacer
  3. Allez, on s'y met toutes!
    Les apôtres de l'écriture.

    RépondreEffacer
  4. Ayoye ! Quel billet !
    Tu es en forme, Claude. Je ne suis pas inquiète, ces corrections, elles vont être expédiées sans difficulté. ;)

    RépondreEffacer
  5. En forme pour avoir écrit ce que j'ai publié ou en forme pour faire ce que je me "commande" de réussir?
    On va dire les deux.
    Je suis plus chien que cheval: je pars en force, mais je n'ai pas la résistance du cheval!
    24 pages aujourd'hui.

    RépondreEffacer
  6. Anonyme: j'ai bien reçu vos deux messages, mais désolée, je ne publie que des commentaires signés. À défaut d'avoir un "profil", peut-être une petite signature suffirait.

    RépondreEffacer