lundi 23 novembre 2015

Contente

Contente. 

À vingt minutes de chez moi. 

Deux jours, de 10 heures à 17 heures. Sans flafla. Sans grand temps mort. Lunch à 3 $. Belle organisation. Merci à Lise Poirier et Lorraine Sabourin pour l'invitation.

Vendus plus de « vieux » livres que de récentes publications. Les ventes ont dépassé les 100 $ qui vont directement dans mes poches.

Sujets de bavardage allant de l’Irlande aux patronymes, en passant par les soldats de Carignan et même de l’enseignement. Parler avec amour de la Petite-Nation. J’ai reconnu dans les yeux et les sourires des gens les mêmes heureux souvenirs des étés au lac Simon. Parler de mon père reconnu pour son travail en histoire. Parler de ma mère connue au CHSLD. Parler à d’anciens élèves.

Des voisins de kiosques sympathiques, dont quelques ami-e-s. Des rires, de l'entraide. Des visiteurs tout aussi intéressés aux bijoux, aux meubles, aux tuques en alpaga qu’aux mitaines en castor. Et aux livres. Il n’y avait que les miens!

En conclusion, que je me le tienne pour dit:  je ne suis pas moins auteure parce que j’ai choisi Ripon plutôt que Montréal.

Très contente bis, ter.

9 commentaires:

  1. Wow bravo et je suis contente que tu aies passé de beaux moments.
    Belle fin de journée.

    RépondreEffacer
  2. C,est bien de se parler à soi-même comme ça.

    RépondreEffacer
  3. Mamie-Francine; c'est comne rire de soi, n,'est-ce pas?
    Et si c'est toi qui ris de moi de me parler de la sorte... je te permets. :-)

    RépondreEffacer
  4. Définitivement plus de ventes que moi à Montréal entk! ;)

    RépondreEffacer
  5. Gen: à Montréal, je n'aurais pu vendre que mes romans de Vents d'Ouest et je n'aurais pas vu une cenne!

    Mais tu as une "gang" formidable, motivante.

    RépondreEffacer
  6. Félicitations à vous. C'est gratifiant une expérience de la sorte.

    RépondreEffacer
  7. Pas sûr de vous rejoindre, mais j'essaie. Je suis l'auteur de l'Affaire Céline qui, si je vous lis bien, vous a endormie au bout de deux pages. Je suis un peu curieux, avez-vous repris votre lecture depuis ?
    JLF

    RépondreEffacer
  8. Pas sûr de vous rejoindre, mais j'essaie. Je suis l'auteur de l'Affaire Céline qui, si je vous lis bien, vous a endormie au bout de deux pages. Je suis un peu curieux, avez-vous repris votre lecture depuis ?
    JLF

    RépondreEffacer