dimanche 11 janvier 2009

Site ou blogue?

Je viens de réaliser que je suis en train de publier mon blogue comme j’ai publié quelques livres à droit d’auteur. J’écris, je corrige, je monte, je publie, je fais même la promotion, je surveille la distribution. Mais même problème qu’avec les livres publiés à compte d’auteur : pas beaucoup de lecteurs. Par contre, reste visible plus longtemps que trois mois dans les librairies et encore accessible un an après la publication et disponible au monde entier, le francophone en tout cas, alors que le livre (les miens, dois-je le préciser) est rapidement tombé dans l’oubli.

Le site est-il plus accessible au visiteur qu’un blogue? Les deux se complètent, pour l’instant. Mais pas gage de meilleure visibilité de l’un ou de l’autre. Il faut d’abord qu’il y ait intérêt des mêmes sujets. Par exemple, je ne découvrirai probablement pas les blogues où il est question de l’Irak, je ne cherche pas. Ils sont probablement plus nombreux que mes pauvres petits sujets d’écriture et de peinture. C’est bien connu, les arts sont des mal-aimés. Traités comme des passe-temps très souvent. Un loisir, au mieux une culture. Mais je ne vais pas jouer profil bas pour autant. Garder espoir.

Conclusion : aucune. Je continue. Et si je ne publie plus à compte d’auteur, je peux au moins facilement publier sur Internet. Et si je n’ai pas réussi à gagner ma vie en publiant à compte d’auteur, je ne crois pas non plus que je gagnerai beaucoup d’argent en publiant sur Internet. Qu’est ce que je fais ici, alors?

Je fais ce que j’aime : j’écris.

3 commentaires:

  1. ...et le plaisir croit avec l'usage, alors fais toi plaisir et Écris. Et de plus, tu as une belle plume.

    P.S je suis allé dans ton coin de pays en fin de semaine. Mon frère habite Notre Dame De La PAix. Une région qui inspire le calme et la sérénité. Un bel havre pour y taquiner la muse....

    RépondreEffacer
  2. Et c'est déjà très bien pour une amoureuse des mots. Au plaisir
    Suzanne

    RépondreEffacer
  3. Moi, je te découvre par la longue farandole des liens, tandis que je vois que Le Passe-Mot s'affiche déjà ici. Merci. Et vive les plumes qui virevolent au vent !

    RépondreEffacer