vendredi 21 mai 2010

Entre la souris et le stylo, mon coeur balance

La souris travaille plus fort que le stylo ces jours-ci. Comprendre que la graphiste est plus active que l’auteure. Étant donné une activité prochaine des Créateurs de la Petite-Nation, dont elle s’occupe, graphiquement parlant, elle s’est remise au travail alors qu’elle croyait être en vacances après la sortie du dépliant et la mise à jour du site.

Eh bien non, elle a passé la journée d’hier à poser des questions, à chercher des conseils et finalement elle a réussi à monter une page Facebook aux dits Créateurs, de façon à n’être pas l’administrateur. À l’être au départ mais si quelqu’un veut prendre la relève (j’ai même pensé si je meurs; suis-je rendue comme mon grand-père qui a dit pendant vingt ans que c’était son dernier Noël, franchement!), j'ai donc suivi les conseils de ce blogue. Et bingo, avec permission des artistes et artisans, la page fut créée, non sans fébrililté, parce qu'un faux pas et on ne peut revenir en arrière. D'ailleurs il reste le mot "musicien" qui a surgi de nulle part et que je n'arrive pas à retrouver pour le supprimer, mais bon... le pire est fait.

Retour à une vieille habitude de parler, par assocation d'idées, de deux choses à la fois. J’annonce donc une activité de ces mêmes Créateurs de la Petite-Nation : Les Créateurs en direct. Le samedi 5 juin, de 15 heures à 17 heures, à l’auberge de jeunesse de Saint-André-Avellin, journalistes et public sont invités à voir douze artistes et artisans peindre trois tableaux devant public. Au lieu de faire une conférence de presse banale pour faire la promotion de leur prochaine saison, les Créateurs ont trouvé cette façon festive de se présenter. Un chapiteau sera érigé, animation, musique, mini-exposition et rencontre avec les artistes.

L’information est également sur leur site et depuis hier sur leur page Facebook.

La graphiste peut-elle retourner à ses stylos? C’est qu’elle a des lettres à écrire pour les Correspondances d’Eastman!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire