vendredi 9 janvier 2009

Decoration, design et tableaux d'artiste peintre

En septembre 2008, Louise envoyait une lettre à pluseurs journaux, elle n'a jamais su si elle avait été publiée. Nous la reproduisons ici parce que nous avons trouvé au moins quelqu'un - quelqu'une en fait, qui est journaliste et sait très bien parler de décoration qui intègre les oeuvres des artistes peintres dans ses concepts de décoration. Il s'agit de Lilia Vouteau, site Internet: http://decodesignart.com/


La lettre était la suivante:
Lundi 29 septembre 2008

Aux producteurs, réalisateurs, recherchistes et animateurs,
Aux décorateurs, désigners,
Et à tous ceux qui ont affaire au monde de la décoration,

En regardant des émissions telles Des idées de grandeurs, Décore ta vie et autres produites au Québec, je remarque qu'il n'y a pas de place pour les oeuvres originales de nos créateurs québécois. Lorsque vient le temps d'appporter la touche finale à tout décor, la seule solution proposée est d'acheter des objets et reproductions. C'est une solution, mais ce n'est pas la seule. Ne pensez-vous pas qu'il est souhaitable de suggérer d'aller dans des galeries d'art ou les ateliers des artistes pour se procurer des oeuvres originales? Il y en a de tous les prix. Il est aussi possible de louer des oeuvres dans la plupart des musées des Beaux-arts des grandes villes et dans les bibliothèques. Une petite recherche sur Google vous en informera.

Il est de notre devoir à tous d'informer les téléspectateurs que les arts visuels sont accessibles, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Avec les émissions de plus en plus nombreuses et appréciées sur la décoration, vous êtes bien placés pour faire connaître les créateurs québécois plutôt que de suggérer systématiquement l'achat de reproductions qui viennent bien souvent d'où on sait.

À nous tous d'inculquer une culture de l'art et de l'originalité. Même en choisissant des reproductions, il serait important de donner la préférence aux atistes de chez nous.

Et elle avait signé:
Louise Falstrault, artiste peintre professionnelle de plus en plus indignée par la façon dont on ignore le monde des artistes en arts visuels.

cc. envoyée au Journal de Montréal, La Presse, Le Droit, Le Devoir, Magazin'art, Le Parcours, Les idées de ma maison

2 commentaires:

  1. Bonjour! Je visite votre blogue depuis peu. :-) C'est bien vrai ce que vous dites. En fait, la seule émission que je connaisse qui le fasse, c'est À os marteaux, À Historia, qui, chaque épisode, fait appel à un artisan du Québec, lequel fait don d'une oeuvre personnalisée en échange d'une belle visibilité, bien sûr. :-) Il faudrait encourage davantage cette mentalité.

    RépondreEffacer
  2. Je suis contente quand on encourage, par la visibilité, tout art. Mais pas qu'on donne l'impression qu'une reproduction achetée dans un magasin grande surface est de l'art. Surtout pas si c'est Made in China.
    Il y a tant à faire, tant à dire sur les arts visuels, tant de faussetés véhiculées.

    RépondreEffacer