mercredi 21 janvier 2009

Facebook

Vais-je finir par me dompter?
J'ai encore perdu un bon trente minutes sur Facebook. Je m'étais inscrite après que le mari de ma nièce, un musicien chevronné qui s'occupe entre autres de La Tuque bleue, m'en ait vanté toutes les possibilités. Et puis c'est un site à la mode, sur toutes les bouches de qui se promène un tant soit peu sur Internet.

Qu'est-ce que je trouverais là que je n'ai pas ici? Que je ne peux pas déjà développer dans mon site? Je n'ai pas le goût de battre des records. De faire comme Michelle Blanc (je ne mettrai même pas un hyerlien, elle n'a pas besoin de la visibilité que je pourrais lui donner) disait à l'émission Tout le monde en parle: être partout: facebook, blogue, site, flickr, flux Rss et tutti quanti (oups, je pense que cette expression ne vaut que pour les personnes).

J'peux-tu dire non? J'peux-tu ne pas aimer?
Et ne pas y retourner au moindre écho entendu.

5 commentaires:

  1. Moi aussi, je ne suis pas sur Facebokk. Je ne peux pas dire jamais. Mais pour l'instant,tout ce que j'en ai vu ou entendu me laisse pantois. Je crois qu'il faut être sélectif quamt au choix du média de que l'on veut utiliser pour communiquer à travers la Toile.Le blogue me convient très certainement.

    RépondreEffacer
  2. Disons que j'y suis, il a bien fallu que je m'inscrive si je voulais voir de quoi ça l'air, mais très timidement et je refuse toute demande de ces amis si chers à ce site.
    Il y a reunion.com aussi qui commence à percer, mais là, je n'ai même pas été voir.

    RépondreEffacer
  3. Oui, oui, oui, tu peux dire non!
    Je dis non aussi à Facebook, comme à reunion.com, malgré les invitations incessantes que je reçois!
    Et ce n'est pas demain la veille que je vais adhérer au concours du « plus d'amis »!!

    RépondreEffacer
  4. Il me semble que ce billet a été émis il y a une éternité..... Voyage dans le sud ? Repos temporaire? En tout cas, je me dandine par ici de temps à autre à l'affût de ta plume , si bien aiguisé ;)

    Bye!

    -Pierre

    RépondreEffacer
  5. Pas question pour moi de m'inscrie sur Facebook. Rien qu'à penser que les informations qu'on y met ne s'efface plus parcequ'elles appartiennent désormais à Facebook me donne froid dans le dos.

    RépondreEffacer