lundi 18 octobre 2010

Gatineau en couleurs:
bien plus que de la peinture


Des couleurs, des tableaux, 60 peintres et sculpteurs, trois jours intenses, trois jours d'émotions. Plus qu’un symposium ordinaire pour Louise Falstrault, puisqu’elle était l’artiste invitée. Plus que des honneurs, elle s’est sentie choyée, valorisée, regardée, photographiée.

Un peu gênée de parler au micro, elle était plus à l’aise au milieu des artistes. Elle aurait voulu avoir le temps de parler à chacun. Des retrouvailles avec certains : Denise Venne, Ghyslaine Saint-Denis, Hélène Charland, Danielle Doucet, Guy Morest; de beaux échanges avec d’autres : Diane Brunet, Lucie Lucas. Plus à l’aise au souper et à son kiosque, elle a pris plaisir à jaser avec Diane Fontaine – grâce à qui elle avait été invitée à ce symposium, une Diane Fontaine dynamique et enthousiaste, qui a gagné le prix Coup de cœur du samedi — avec Caroline Dion qu’elle avait connue lors d’une exposition à Buckingham, en mai, avec Madeleine Caron aussi qui est venue de Québec, sympathique et avenante.

De la Petite-Nation, elle a eu le temps de saluer Özgen Eryasa qui a gagné un des deux prix du jury, Guy Morest des Créateurs de la Petite-Nation, Monique Beauchamp de Thurso et Jocelyn Rochefort Simard de Saint-André-Avellin.

Le comité organisateur et toute son équipe de bénévoles étaient aux petits soins avec elle. Louise leur en sera longtemps reconnaissante. Un public en or, tellement, mais tellement de compliments, de yeux brillants, des embrassades, des poignées de main, des questions, des sourires. Des ventes aussi.

Comme une de ses amies, artiste peintre également, lui disait à la fin d’une exposition : «notre boîte à caresses» fut bien remplie.

(montage de photos où apparaissent différentes personnes du comité organisateur, de la présidente d'honneur, de l'ambassadeur dont on peut retrouver les noms sur le site du Symposium Gatineau en couleurs).

8 commentaires:

  1. Beau montage vivant qui donne une très bonne idée.

    Oui, il faut remplir sa boîte à caresses de temps en temps !

    RépondreEffacer
  2. Les artistes peintres ont cette opportunité de remplir leur boîte à caresses en participant à des expositions, des symposiums. Et les compliments ont tellement plu en fin de semaine qu'ils ont rejailli jusque sur moi qui n'était pas très loin!

    RépondreEffacer
  3. À notre 40e membre, Imaginature: bienvenue sur notre blogue.

    RépondreEffacer
  4. Wow, super le montage! Un bel événement, on dirait. Contente pour vous deux.

    RépondreEffacer
  5. @Karuna: merci. Ce n'est pas tant le montage qui est long et compliqué, mais c'est d'insérer un "gif" sur Blogger. Toi tu as travaillé pour ton vidéo, moi, pour ajouter et ajuster cette petite animation sur Blogger qui ne les accepte que via une ou deux lignes html, j'ai travaillé un brin.

    Et on flotte encore de toute cette énergie. Mal aux pieds mais la bonne humeur partout ailleurs!

    RépondreEffacer
  6. Moi aussi le montage des photos qui défilent m'impressionne. Faudra que j'apprenne un jour.

    Et cette expression "boîte à caresses" ferait une belle photo, tableau, album illustré. En tout cas, elle stimule l'imagination...

    RépondreEffacer
  7. @Andrée: Pour ce qui est de la "boîte à caresses", la tienne se remplira en mars, tu verras.
    Quant aux photos, c'est un fichier gif que je fais avec le petit logiciel Photoscape (gratuit) http://www.photoscape.org/ps/main/index.php Rien de bien sorcier. C'est de le mettre ici que c'est plus compliqué.

    RépondreEffacer
  8. Merci, je vais twitter ça et je mets la page sur Digg France et d'autres si ça peut servir à d'autres car votre site a l'air mal référencé quand même, le lien que j'ai mis c'est http://www.digg-france.com

    RépondreEffacer