samedi 20 août 2011

Des images plutôt que des mots

Ne me cherchez pas dans les mots ou les livres, je folâtre dans les photos. Je butine dans les fleurs. Je marche dans les champs. Je me couche par terre et me pâme devant un champignon. J'expérimente.

Si je lis, ce sont les commentaires de photographes professionnels. Je réapprends la loi des tiers, la règle du F16. Je m'attarde plus qu'à mon habitude dans Photoshop. 



(Photos de l'auteure bien sûr)

2 commentaires:

  1. Finalement, tu te rapproches de l'artiste au pinceau. Par l'image qui passe par les yeux, par l'image qui passe par tes yeux. Avec un peu plus de technique bien sûr, mais au fond, c'est la même chose : un regard posé sur la matière, un regard qui l'interprète.

    Tu adores apprendre, t'aventurer dans des champs moins connus. Tu es la jeunesse puisque c'est la définition même de la jeunesse. Ton corps suivra.

    RépondreEffacer
  2. C'est vrai Venise. Au début d'ailleurs, je prenais des photos pour l'artiste-de-nos-pinceaux. Je recherchais les beaux paysages, je cadrais, je cliquais et puis quand l'artiste regardait, elle ne prenait bien souvent qu'un tout petit coin ou une couleur et finalement plus rien, elle ne s'inspirait plus des lieux, mais plus des atmosphères. Alors j'ai cessé de prendre des photos pour elle. Je les prends maintenant pour moi. Mais il est vrai qu'on aime encore le même sujet: la nature. Et comme je suis zéro pour peindre, je développe ma créativité en photo.
    Tu me rassures sur ma jeunesse, c'est vrai que tant qu'on a des projets...

    RépondreEffacer