lundi 9 mai 2011

Quel nom de domaine, quel nom de site,
quel nom de blogue?

Comment appeler notre blogue? Quel nom de domaine choisir pour notre site? C’est un peu comme se demander quel titre choisir pour son roman.

Ça m’a pris des années avant d’accepter l’ordinateur, mais une fois choisi, une fois que j’ai connu l’internet, je n’ai eu de cesse d’en profiter. Je ne dirais pas l’exploiter au maximum, mais au moins servir mes besoins. 

Comme je travaillais comme graphiste, disons monteuse en pages pour un journal, des livres, des brochures, j’ai rapidement compris qu’avec un peu de travail, je pourrais monter des sites Internet. J’ai commencé avec Frontpage. Je ne connaissais rien au langage html, n’en connais pas beaucoup plus, et je ne m’aventure pas dans des sites complexes, j’ai donc cherché, et je cherche encore, des logiciels qui offraient le WYSIWYG.

J’ai commencé par me monter un petit site avant d’offrir mes services à d’autres. Je ne sentais pas le besoin d’avoir un nom de domaine et le petit 5Mo que Télébec m’offrait gratuitement me suffisait amplement. Sauf que je ne savais pas comment appeler mon site. Écrire mon nom en haut, bien en évidence, en caractères gras m’apparaissait prétentieux, mais surtout inutile : pourquoi quelqu’un écrirait mon nom? Me chercher d’abord par ce que je pouvais offrir et ensuite les clients potentiels apprendraient bien mon nom. En fait, je ne savais pas trop ce que je voulais. Monter un site, c’était un jeu, un apprentissage.

Quand, avec l’ajout d’images et de pages, le 5 Mo n’a plus suffi, quand vint le temps de faire sérieux et d’avoir un nom de domaine, encore des questions : claudelamarche.com, non décidément, ça ne disait rien. Après avoir longuement réfléchi à ce que j’offrais comme services et pour me faire connaître, j’ai trouvé que «des pages et des pages» convenait beaucoup mieux : j’écris des pages, je monte des pages, je publie des pages de voyage, de généalogie, etc. Et puis, avec les mots clés, la description, là je pourrais mettre mon nom. 

Ce qui fut pensé fut fait.
Puis vint le blogue : même chose. On dirait que je n’ose jamais me mettre à l’avant-scène. Je suis portée à dire ce que je fais au lieu de dire qui je suis. Dire qui je suis relève du privé, sur Internet, c'est ce que nous offrons qui compte. Me semble et je le pense toujours, quand je vois des portraits de personnes gros comme un camion pour vendre des maisons ou un parti politique... Bon, faut croire que je ne suis pas encore arrivée dans l'ère du visuel!

Mais cette fois, presque dix ans après avoir monté mon premier site, je m’y suis décidée. Non pas à prendre un nom de domaine à mon nom, je crois que ce ne sera pas nécessaire, si quelqu’un tape mon nom dans divers moteurs de recherche, il me trouvera. Sauf que, tout en changeant un peu l'arrière plan de mon site, j'en ai profité, et, dans l’en-tête de toutes mes pages, j’ai ajouté mon nom. C’était « Des pages et des pages », c’est devenu, depuis aujourd’hui : « Des pages et des pages de Claude Lamarche » et j’ai poussé l’audace jusqu’à écrire mon nom plus gros que « Des pages et des pages ».

Avez-vous de la difficulté à vous mettre de l'avant? Avez-vous cherché longtemps le titre de votre blogue, celui de votre site?

12 commentaires:

  1. Pour mon titre de Blogue: Le Hameau, il m'est venu du défunt site de la municipalité de Boileau près de chez-toi. Terre de mes ancêtres, le site le définnisait: Boileau de Ponsonby, la route des Hameaux. J'avais complètement accroché sur ce mot. Alors, avec la ligne éditoriale du blogue, il allait de soi que ce soit le Hameau des écrits.

    Dessous le titre, j'ai aussîtot inscrit : Lieu-dit de Pierre H Charron.

    Personnellement, je préfère quand l'auteur d'un blogue est identifié et à un endroit assez visible. C'est comme un Bienvenue en bonne et due forme.Ca fait moins impersonnelle.

    Et des Pages et des Pages de Claude Lamarche (avec le nom en avant plan) Je trouve que ca sonne bien. Bon choix !

    RépondreEffacer
  2. Pour ma part, j'écrivais déjà les Chroniques d'une secrétaire, dans le journal interne pour les employés de mon école. J'y mettais de tout et de rien. Quand j'ai choisi mon titre de blogue, je savais qu'il y aurait le mot chronique. Ensuite, je me suis posée la question : qui es-tu ? Le mot volubile est apparu dans ma tête comme un "pop-up".

    Et décontracté s'est inséré entre les deux, parce que c'est ce que je voulais que mon blogue devienne ! Un endroit décontracté ou tout le monde s'y sentirait bien.

    Alors est née : Chroniques décontractées d'une volubile ! Et ça me va comme un gant ;o)

    Bravo pour ton nom de Domaine ! Je trouve ça professionnel !

    RépondreEffacer
  3. Je n'ai pas de difficulté de placer mon prénom à l'avant plan. Je dis bien mon prénom. Je me plais à dire, il y en a qui se font un nom, moi c'est un prénom. Parce que je l'aime mon prénom. Je m'identifie à Venise, pas à Venise Landry. Par contre, de plus en plus, je vois que pour certains je suis une Venise Landry plus qu'une Venise.

    Comme tu demandes pour le blogue, j'aime qu'on nomme mon blogue Passe-mot de Venise, ça fait oublier qu'il s'est appelé, pendant les 6 premiers mois de son existence, Le Passe-Mot des Correspondances. Et comme partout, je signe Venise, une question que l'on m'identifie.

    Si un jour j'écrivais un livre, j'aimerais signer Venise pas Venise Landry.

    Pour en venir à toi maintenant, c'est beaucoup plus fort des pages et des pages
    de Claude Lamarche (ton nom en plus gros). Ça fait moins banal, surtout que tu as un nom qui en impose. Il dégage une belle énergie, ce nom. Très belle, il faut en profiter.

    RépondreEffacer
  4. C'est vraiment intéressant de voir comment nous viennent nos titres, comment on se voit, comment on s'identifie.

    RépondreEffacer
  5. Pour moi, avec mes deux intérêts, La plume et le poing s'est imposé après quelques minutes de réflexion. J'ai su que j'avais trouvé le bon titre quand une amie m'a dit : "La plume et le point"? Voilà, l'ambiguité était parfaite. Surtout qu'à l'origine le blogue se voulait à deux voix, avec Vincent qui vous aurait également écrit des billets. Finalement Vincent a décidé qu'il préférait commenter, mais bon ;)

    Pour ce qui est de mon nom, il n'est pas dans mon titre de blogue, mais bien affiché à côté de la photo.

    Cela dit, si Venise se "fait un prénom", moi je me "fais un surnom". Va falloir que je publie mes livres sous "Gen" si je continue! ;)

    RépondreEffacer
  6. @Gen: chanceuse que Vincent commente! Dans mon blogue, l'artiste "de nos pinceaux" ne commente pas, mais je ne vois pas trop la raison de changer le titre et puis, ça me permet de continuer d'en parler de temps à autre.
    Feras-tu comme Karuna-Sylvie un site quand ton livre paraîtra? Ou ajouter un onglet comme Dominic Bellavance?

    RépondreEffacer
  7. @Gen: je viens de voir que tu avais déjà ajouté un onglet: publications et tu as également la page couverture de ton livre qui sortira à quelques semaines d'intervalle du mien. Je vais demander à l'éditeur quand est-ce que je pourrai mettre la page couverture sur mon site et mon blogue.

    RépondreEffacer
  8. Pour ma part, j'ai un peu de mal à me mettre en évidence. D'ailleurs, je me questionne parfois sur l'existence de mon blog, car je suis réticente à parler de moi-même, ce pour de multiples raisons. Paradoxal non? :oP
    En ce qui concerne le choix du titre, ça m'est venu plutôt spontanément, je voulais quelque chose qui reflèterait le style de mon écriture et qui pourrait ainsi éclairer les visiteurs à ce propos.
    Sur ce, je vous souhaite à tous une excellente journée! :o))

    RépondreEffacer
  9. @Marie-Claude: Pourtant, pour les autres, je n'hésite pas: je veux connaître leur nom. L'entendre dire, le voir en toutes lettres. Pour qu'une fois en librairie ou à la bibliothèque, je puisse m'en souvenir. Retenir un nom, il me semble que c'est plus facile que de retenir un titre de livre, d'autant que le nom ne change pas d'un titre à l'autre!!
    Le vôtre par exemple, il a fallu que je cherche en titi.

    RépondreEffacer
  10. LOL Chère Claude, je suis désolée de vous avoir fait chercher! Votre commentaire me fait prendre conscience qu'en effet, mon nom se fait plutôt (pas mal!!) discret sur mon blog. Et je vous en remercie, je vais essayer de trouver une façon de le rendre plus évident!
    Ceci dit, en passant, Des pages et des pages de Claude Lamarche, c'est très bien je trouve :o))

    RépondreEffacer
  11. Je ne crois pas que je vais faire un site pour mon roman. En tout cas, pas par moi-même. Si l'éditeur veut en faire un, ok, mais j'ai déjà assez de boulot pour maintenir mon blogue. Par contre, comme c'est déjà le cas, mon roman aura sa page distincte avec extrait et liens vers les points de vente en ligne, comme c'est déjà le cas pour mes autres publications! :)

    Et oui, tout est listé dans la page "publications" :)

    RépondreEffacer
  12. @gen: de plus en plus certains blogues ressemblent à des sites et sont par conséquent beaucoup plus dynamiques parce qu'alimentés régulièrement.

    RépondreEffacer