mardi 23 juillet 2013

Complètement inutile?

Je vous le dis tout de suite, ce billet ne sera pas aussi émouvant ou touchant que les derniers. D’ailleurs, quand je les écris, ces billets, je ne sais pas qu’ils se seront, c’est vous qui me dites qu’ils le sont. 

L’art de perdre son temps. Je n’ai jamais été et ne serai jamais une adepte du ménage, ni de la mode. Pourtant ce matin, je naviguais dans ces eaux-là. Ça doit être cyclique, dans mon cas. Comme quand on rentrait à l’école en septembre et qu’on avait le goût de mettre de l’ordre dans son bureau, si on avait la chance d’en avoir un. 

Or donc, j’avais une photo de coucher de soleil, des photos de la piste cyclable au parc de Plaisance et je me demandais quoi en faire, où les publier. Sur mon blogue, que je me suis répondu… dans ma tête, pas à haute voix, je n’en suis pas encore là ! Une fois de plus, je me suis passé la remarque que mon blogue était décidément un fourre-tout alors qu’il est fortement recommandé de n’avoir qu’un thème, quitte à créer un blogue par thème. Par paresse, je me suis contentée de publier une seule photo sur Facebook. Une ligne, une photo et c’est parti, on passe à autre chose. Tant qu’à être sur Facebook, tu lis ceci et cela, tu « partages », tu « aimes ». L’avant-midi peut y passer, nous le savons tous.

Quand même, cette mode de publier sur son site, sur son blogue, sur sa page personnelle Facebook, de créer une page Facebook uniquement pour son blogue ou pour son dernier roman commence à me tomber sur les nerfs. Un moment donné, c’est trop. Répétitif. Envahissant. Je ne vais pas tomber dans le panneau et faire la même chose ? Que non. Et puis je n’ai pas trente ans pour espérer que tout ce tapage «médiatiquement social» me rapporte des lecteurs et si possible des revenus. Je n’en suis pas là. L’ai jamais été.

N’empêche, la graphiste ludique en moi qui aime à l’occasion rafraîchir son bureau a commencé à penser : et si je changeais l’image de mon blogue. J’aimerais bien l’uniformiser à mon site, avoir comme une signature, et tant qu'à y être que mon nom de domaine pointe sur le dit blogue, beaucoup plus visité que mon site. Ce n’est pas vrai que je vais entretenir plusieurs blogues pour répondre à mes quatre passions de l’heure, soit lire, écrire, photographier et voyager. Quelle illustration ou design ou photographie pourrais-je bien trouver pour décrire ces quatre passions en un seul thème. À part «Des pages et des pages» que j’ai inventé il y a plusieurs années quand était venu le temps de monter mon site et de me trouver un nom de domaine (parce que je ne croyais pas que le seul «ClaudeLamarche.com» allait être un indicatif suffisant.) 

Et j’ai trouvé. Est-ce que je le dis tout de suite ou je garde le suspens quand j’aurai réuni tous les éléments dont j’ai besoin ? Oui, je vais essayer de retenir mon enthousiasme. Mais n’allez pas croire que ça va révolutionner quoi que ce soit. Ce sera complètement inutile, ce sera le même fouillis, mais un fouillis au goût du jour. On va dire !

(Photographie de l'auteure: en face de chez elle)

11 commentaires:

  1. Vive l'inutile, ClaudeL! On y puise souvent beaucoup plus qu'on ne le croit.

    Quant à créer plusieurs blogues, moi, c'est non (déjà que j'en ai deux!). Mais les catégories servent tout de même à faire un peu d'ordre dans nos idées.

    Bien hâte de voir ce que tu concoctes pour ton visuel...

    Amicalement!
    JGR

    RépondreEffacer
  2. Inutile, mais parfois ô combien créatif qui nous fait comprendre qu'on est encore en vie, pas encore à l'étape de tout laisser aller à la débandade.

    RépondreEffacer
  3. Je te comprends. Je refuse de démultiplier les plates-formes. J'ai mon blogue. J'y mets tout. Si ça intéresse quelqu'un, y'a même un outil de recherche! lol! ;)

    Mais j'ai bien hâte de voir quelle sera ta solution.

    RépondreEffacer
  4. Gen, n'attends pas de solution mirobolante, je vais seulement changer deux petites choses.
    L'outil de recherche: oui, moi aussi j'aime beaucoup, surtout sur les blogues de voyage.

    RépondreEffacer
  5. Suis sagement assise et j'attends.
    Et j'suis pas pressée, alors prends le temps qu'il te faut. ;)

    RépondreEffacer
  6. Ça y est, je sens de la pression, là. Je crains fort de décevoir tout le monde, je ne trouve pas ce que je veux. Et le plan B... c'est le statu quo.

    RépondreEffacer
  7. Ha Ha, c'est un peu comique ! Tu nous as mis l'eau à la bouche et voilà que tu as peur que de notre faim. C'est bien toi !
    Ça peut être petit, tu sais, mais on l'attend, puisque tu nous as mis l'eau à la bouche.

    On est tous pareil, l'être humain, les détails s'amplifient par le sentiment et la réflexion qu'on y injecte.

    RépondreEffacer
  8. "Les détails s'amplifient par le sentiment et la réflexion qu'on y injecte".
    Tu as bien raison.
    Dans quoi je me suis embarquée!

    RépondreEffacer
  9. J'aime bien le changement de look! Je suis d'accord, multiplier les plateformes, c'est une perte de temps de toute façon. C'est bien de se donner une ligne directrice quand on commence, mais je crois que tu as tes fidèles lecteurs et que ce n'est pas nécessaire de te limiter. Bonne suite.

    RépondreEffacer
  10. Hélène, tu n'étais pas supposée regarder! Je suis en train de le changer, mais je ne sais pas comment faire de brouillons.
    Je raconterai quand j'aurai terminé.

    RépondreEffacer
  11. Désolée! C'était comme ça quand j'ai suivi le lien pour ton blogue, alors je n'y suis pour rien!!!

    RépondreEffacer